Promo !

Bracelet vangovango trapèze tsara joro en Argent 925 et Or 18K Artisanal mixte

480,00 450,00

Livraison Gratuite

Ce magnifique bracelet est fabriqué avec de l’Argent , il est démarqué par sa finition originale assez épais  serti de jade et de rubis et orné de deux cabochons en saphir en rubis avec des extrémités des rubis  reconstitués. Cerise sur le gâteau il est ajustable et mixte

  • Taille : 20- 23 cm de Diamètre
  • Composition : Argent 925, Or 18K, Pierre semi-précieuse zirconium ( rouge et vert, bleu)
  • Type : Produit artisanal, Mixte
  • Origine : Madagascar

 

2 en stock

UGS : lvp-bracelet-vangovango-tsarajoro-001 Catégorie :

Description

  1. Mais d’où viennent ces joncs “esclave”? 

On comprend cet imbroglio en étudiant l’histoire de ces joncs qu’ils soient appelés Joncs Africains, Joncs Malgaches, Joncs Esclaves. Les premières traces de jonc de ce type sont retrouvées du côté du Mozambique (dans le sud-est du continent Africain, dont les côtes sont séparées de Madagascar par le canal du Mozambique). Et c’est l’histoire de la traite des esclaves dans ces anciennes colonies Françaises qui explique la confusion qui règne quant à la paternité de ce bijou!

Pour les malgaches les joncs ont différents savoirs faires et appellations suivant la région

Jamais identiques, les bracelets « vangovango » ont une valeur historique à Madagascar. Vieux de plus de cent ans, ils étaient autrefois fabriqués avec les anciennes pièces de 5 francs en argent. 

Les origines et modèles du vangovango varient selon les régions de Madagascar. Chez les Tsimihety, le dessin aux extrémités ressemble à une couronne des rois d’épiphanie. Les Antakarana se sont inspiré des bracelets indiens amenés par la migration des boutres qui passaient à Nosy Be en allant vers l’Afrique de l’Est. Originellement creux et en cire perdue, les Malgaches l’ont imité en argent ; ils disaient que leurs bracelets donnaient de l’inertie dans les coups de machette.

Les rois sakalava, eux, ne voulaient pas posséder des piastres avec le visage d’un autre souverain. Ils demandaient alors aux forgerons de les fondre pour en faire des bracelets qui resteraient dans le trésor royal. Le vangovango pouvait symboliser l’alliance entre celui qui le portait et le pouvoir. Ailleurs, les commerçants portaient quelques pièces à un forgeron pour qu’il fabrique un bracelet.

Le vangovango dévoilait alors l’origine géographique et sociale d’un homme. Plus tard, le bijou s’est transmis des grands-parents aux petits-enfants. À Mayotte, où 40 % de la population est sakalava, on l’appelle « le bracelet de grands-mères ».  Ainsi, chaque Malgache qui en a les moyens possède un bracelet faisant lien avec sa généalogie. La paupérisation à Madagascar fait du vangovango l’unique valeur des gens de la brousse.

Informations complémentaires

Poids 0.17 kg
Dimensions 15 × 6 × 4 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bracelet vangovango trapèze tsara joro en Argent 925 et Or 18K Artisanal mixte”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *